Témoignage de Sarah qui a retrouvé son poids de forme grâce au fenugrec

Peu après mes 20 ans, j’ai eu un grave accident de voiture. Heureusement je m’en suis sortie sans séquelles physiques graves. En revanche, les jours qui ont suivi ont été très éprouvant psychologiquement. Résultat, je me suis mis à fondre.

 

En quelques semaines, je suis rapidement passé de 56 à 45 kilos pour 1m68. A partir de ce moment-là, impossible de retrouver mon poids de forme.

J’ai aussi commencé à subir le regard et les remarques de gens, ce qui n’a rien arrangé, au contraire… C’est fou à quel point ceux qui nous entourent peuvent être durs.

Est-ce qu’ils s’en rendaient compte et le faisaient exprès ou pas ? C’est une question que je me pose toujours aujourd’hui.

 

Et le plus étonnant c’est que ça ne venait pas seulement de proches, même certaines personnes que je n’avais jamais rencontré s’arrêtaient dans la rue pour me faire des remarques alors que je ne leur avais rien demandé !

 

Et des remarques, plus blessantes les unes que les autres.

 

Alors même que j’avais l’impression de manger comme 4.

Les gens pensent que nous avons choisi d’avoir ce corps et que si nous sommes comme ça aujourd’hui c’est de notre volonté, voir pire, de notre faute !

Alors même qu’il est très dur de s’accepter après un tel changement. Comment auraient-ils réagit dans la même situation ? D’autant plus que ça peut arriver à tout le monde.

 

Bref, j’ai fini par me trouver trop maigre, que plus rien ne m’allait : les pantalons Slim dévoilaient la maigreur de mes jambes, je ne me trouvais plus sexy, me mettre en maillot de bain était un vrai défi, et je ne vous parle même pas du passage devant le miroir pour prendre ma douche quotidienne.

 

La simple idée de me peser et de voir encore une fois que j’avais perdu du poids m’effrayait. Et pourtant ce n’était pas faute de passer des soirées entières à dévorer des Granola…

J’ai décidé de prendre les choses en main et de trouver une solution pour enfin retrouver les formes que j’avais auparavant, quand je me sentais mieux dans mon corps et que j’avais des courbes qui me plaisaient.

 

Je voulais mettre toutes les chances de mon coté alors j’ai tout essayé : manger gras ou trop sucré. J’allais régulièrement au McDo ou je dévorais des pizzas surgelés. Mais rien à faire, je ne prenais pas un kilo. Impossible de grossir. Et je commençais sérieusement à désespérer de pouvoir un jour y arriver.

 

Un médecin m’a recommandé de prendre de la Périactine. Ça m’a surpris au début puisque ce n’est pas un traitement destiné à la prise de poids, mais un remède contre les allergies…

 

En me renseignant sur internet, j’ai en effet constaté qu’il était régulièrement prescrit (sans ordonnance) pour développer l’appétit.

 

J’ai arrêté le traitement au bout de seulement quelques jours, j’avais l’impression d’être fatiguée en permanence. Impossible de me concentrer sur une longue période. Confirmation sur l’emballage : “effet sédatif marqué”…

 

Et puis,

Prendre un médicament dont les principes actifs ne sont pas destinés à traiter mon problème ne m’enchantait guère, sans parler des potentiels effets secondaires à long terme.

 

Je suis donc allé voir une diététicienne. Celle-ci m’a donné de nombreux conseils très intéressants pour reprendre du poids, dont je vous ai fait part plus bas dans l’article. Sauf que quand la motivation est là mais que le corps ne suit pas, tous ces conseils n’aident pas toujours à trouver l’appétit.

 

Malgré de la volonté et des efforts, je ne parvenais pas à grossir.

 

Lors d’un séjour à Alger, j’ai rendu visite à une amie d’enfance que je n’avais pas vu depuis des années. J’ai rencontré sa mère qui m’avait connue toute petite.

 

Ayant probablement constaté que je n’étais pas bien grosse, elle m’a conseillé de faire une cure de fenugrec pour prendre du poids.

 

Pour tout vous dire je n’en avais jamais entendu parlé. Je dois avouer avoir été un peu sceptique au début. Mais ce qu’elle m’a dit m’a rassuré :

 

En Algérie il est très courant d’en prendre. Ca fait partie des secrets de grands mères qui se transmettent de génération en génération. Les mères aux Maghreb en donnent à leurs filles lorsqu’elles atteignent l’âge adulte pour développer leurs formes :)

 

Autant vous dire que ça me parlait !

 

Bref, l’idée à fait son bout de chemin dans mon esprit au point ou à la fin j’étais pressé d’essayer. Surtout que je n’avais rien à perdre.

C’est une plante donc tout ce qu’il y a de plus naturel, et tellement consommée en Afrique du Nord, mais aussi en Inde ou en Chine que ça se saurait si elle avait des effets secondaires.

 

De retour en France j’ai voulu en acheter. Mais ou en acheter ? En pharmacie, chez l’épicier du coin, sur internet ? Bref, j’en avais aucune idée.

 

J’ai fini par en trouver sur internet sans trop savoir dans quoi je me lançais. Les sites n’étant pas vraiment transparents sur la provenance de leur produit. Or la mère de ma copine m’avait bien dit de privilégier du fenugrec Bio cultivé en Inde ou au Maghreb pour avoir l’effet escompté.

 

J’ai du avoir de la chance, car après quelques jours d’utilisation, j’étais furieuse.. furieuse de ne pas avoir connu avant ! Vous allez voir pourquoi...

 

 

 

sachet-fenugrec-b-bg

FENUGREC EN GELULES (x120)
Probablement le meilleur du marché

Comment j’ai repris 5 kilos en 6 semaines : Ma cure de fenugrec

J’ai commencé ma cure fin février, j’ai pris 3 gélules par jour pendant 1 mois, à raison d’une avant chaque repas. Pour moi qui ne suit pas très disciplinée, le format gélule était le meilleur moyen de respecter les doses pendant une période donnée.

 

En moins de deux semaines je commençais à trouver certains habits assez moulant trop juste pour moi. Mais la principale transformation que j’ai ressenti dès le deuxième jour : j’avais faim !

 

Je suis passé d'un appétit de moineau à un appétit d'ogre.

Moi qui me croyait bonne mangeuse je me suis rendu compte grâce au fenugrec que j’avais un réel blocage puisque je pouvais manger bien plus que ce que je mangeais auparavant.

 

Et il n’y a pas de secret, grossir est une question d’équilibre entre les apports et les dépenses énergétiques, et bien j’étais servie !

 

Sans non plus tomber dans l’excès inverse, je prenais du plaisir à me resservir (ce qui ne m’était pas arriver depuis des mois !).

 

Mon corps à alors commencé sa transformation et les kilos grimper doucement mais surement sur la balance.

 

Je vous laisse imaginer la joie que j’ai eu à constater mes hanches s’élargir à nouveau, ma poitrine se développer, et mes fesses devenir plus rebondies.

 

Quel bonheur de ne plus rentrer dans ses jeans ! Je vous laisse imaginer…

 

J'ai donc décidé de partager mon expérience pour en faire profiter le plus grand nombre. Je ne suis pas experte dans le domaine, je ne sais pas si ça marchera pour tout le monde, mais ça m'a aidé.

 

En parallèle, car ça ne viendra pas tout seul, c'est TRES important de manger régulièrement, en particulier dès le matin. Ca vous ouvrir l'appétit pour la journée !

 

sachet-fenugrec-b-bg

FENUGREC EN GELULES (x120)
Probablement le meilleur du marché

logo-senegrain-white

LIVRAISON
GRATUITE

EXPEDITION
SOUS 24H

SATISFACTION
GARANTIE

card-logos
Sénégrain ® 2018 - Marque Déposée